0
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Les dictées de Jean-Pierre Colignon à Angers et Liré

by Tribune
Catégories: agenda divers Actualités

 Plus de vingt ans en tant que chef du service correction du Monde...

prévisualisation non-disponible
Plus de vingt ans en tant que chef du service correction du Monde, cela laisse des traces. Même s’il a quitté le quotidien, Jean-Pierre Colignon a décidé de continuer à faire partager son amour des mots aux «veufs des Dicos d’or», par nécessité. Car cet ancien membre de l’équipe de la fameuse dictée de Bernard Pivot est parfois consterné de voir le niveau d’orthographe des petits et grands Français. «J’ai récemment fait une émission avec François de Closets sur France Inter. En dix ans, le nombre d’heures de cours attribué au français a été diminué. Résultat : la baisse du niveau est flagrante. Syntaxe, grammaire et orthographe : il y a des lacunes partout, liées selon moi à un manque de curiosité. 8 Français sur 10 ne savent pas, par exemple, écrire le mot « illettrisme » : ils oublient souvent les deux « t » alors que le mot vient de «lettre»! ».
Pour faire aimer la langue de Molière à sa juste valeur, Jean-Pierre Collignon sillonne la France avec ses textes truffés de difficultés et réserve toujours «deux dictées à deux dictées et demi» depuis 2002 à la ville de naissance de Joachim du Bellay. Une première dictée réservée aux élèves la région angevine sera dévoilée à l’Ensam le vendredi 27 avril. 370 étudiants de La Pommeraye, de Saumur,de Segré, Champtoceaux, d'Ancenis  vont plancher sur les subtilités de la langue française. Samedi, à Liré, ce sont une cinquantaine de participants qui se frotteront à une dictée spéciale «autour d’un couple et des corps de métiers», révèle avec le sourire le spécialiste des bons mots. Il espère y retrouver des champions, comme cette dame de 84 ans, découverte à Paris avec son mari. Certains mordus n’hésitent pas en effet à avaler les kilomètres pour tester leur niveau de français. «Certains viennent de Paris, d’autres de Normandie. J’avais même une année une personne qui venait d’Arles! Ils prennent cela au sérieux et se font parfois dicter des textes sur le chemin par leur épouse! ». Tous les âges sont également représentés. «La dictée est souvent ouverte à partir de 12 ans. Mais, après, il y a une question de volonté. Nous avions découvert à Tours une petite fille de 10 ans qui avait participé à la dictée malgré son jeune âge et avait d’ailleurs obtenu un très bon résultat. Elle devrait être d’ailleurs présente à Liré cette fin de semaine…».
Partager cette page sur facebook Partager cette page sur twitter